À l’instar de savoir où l’on va dans le bois, c’est utile de pouvoir se situer sur la carte de notre existence. Comprendre où nous en sommes dans notre parcours terrestre nous permet de faire les actions concrètes pour réaliser nos objectifs et passer aux suivants.

Ces étapes se veulent être une boussole sur la route de tes rêves. Elles sont inspirées de Robert Dilts, un homme remarquable, pionnier de la PNL.

 

1ère étape : L’appel

Entendre la sonnerie de l’appel au changement. En commençant, tu as le choix : l’ignorer ou répondre à l’appel. Ces deux choix impliquent des risques. Dans le premier cas, la sonnerie peut devenir intense, t’étourdir puis chuchoter et s’éteindre à bout de force. Qui sait si elle osera revenir un jour. Dans le deuxième cas, répondre à l’appel implique d’entreprendre un voyage, d’avoir la capacité d’affronter tes peurs, donc faire preuve de courage. Accepter de partir à l’aventure, c’est maximiser tes chances de réaliser ton plein potentiel.

 

2ème étape : Les peurs

Le processus peut s’arrêter ici. Encore une fois, tu as le choix : figer en écoutant la mission qu’on te propose, fuir en retournant te blottir dans ton confort, passer à l’attaque sans stratégie en souhaitant en sortir vivant ou tu peux choisir de transcender les peurs qui se dressent (par exemple, avec l’aide des mentors). L’Aïkido illustre bien l’art d’accueillir ce qui vient à nous, sans l’affronter de pleine face, mais plutôt en se servant de l’énergie de l’autre pour arriver à ses fins. Inutile de les ignorer, les peurs sont des boussoles pour t’aider à te situer, pour t’indiquer le chemin qui te permettra de te surpasser.

 

3ème étape : Les mentors

Ces gens merveilleux peuvent être des proches, des défunts, des personnages animés, des animaux, des personnalités publiques, des figures religieuses ; ce qui fait du sens pour vous. Ils incarnent une partie de ce que tu désires devenir. Ils ont de l’expérience dans le domaine qui t’intéresse ; ils peuvent te guider, te conseiller, t’orienter vers des raccourcis ou te mettre en garde contre des détours déguisés. Ces personnes sont en quelque sorte des modèles, des exemples à suivre. Alors je t’invite à les questionner, à solliciter leur aide, à identifier et noter ce que tu admires chez ces mentors spéciaux pour toi (comportements, actions, croyances, etc.) afin de mieux les comprendre, de mettre en pratique leur stratégie et d’intégrer leurs apprentissages dans ta philosophie quotidienne.

 

4ème étape : Le «Seuil»

L’étape cruciale de non-retour. Imagine que tu es dans une chaloupe. Te déshabiller pour sauter équivaut au premier pas, qui se trouve encore dans ta zone de confort. Tu peux alors choisir de sauter ou te rhabiller sans conséquence sérieuse. Franchir le seuil, c’est sauter à l’eau, c’est avoir le courage de se mouiller. Ainsi, même en remontant immédiatement sur la chaloupe, l’impact de l’eau continue de se faire sentir sur nos cheveux mouillés par exemple. Et si tu le décidais, tu pourrais choisir de rester dans l’eau, de t’habituer à la température, d’observer les profondeurs, de découvrir un nouveau monde !

 

5ème étape : Les doutes

Ce nouvel environnement peut te sembler à la fois effrayant et fantastique ; tout est inconnu. Sache qu’une fois à l’eau, les doutes sont une étape normale du voyage du héros (ou de l’héroïne). C’est sain de réagir ainsi face aux nouveautés que tu n’as pas encore apprivoisées. Les doutes sont là pour te permettre de te remettre en question ! En trouvant tes réponses, la direction de ton périple sera plus claire. En écoutant tes doutes (sans leur donner une importance démesurée), tu ouvres la porte à de nouvelles avenues possibles. « Il n’y a pas de problème, il n’y a que des opportunités. » (Rachèle Pouliot)

 

6ème étape : Les alliés et les ennemis

Dans cette quête, tu croiseras peut-être certains ennemis. Collègues, voisins, patrons, systèmes, parfois même des amis ou la famille, etc. Mais le plus redoutable d’entre tous, c’est toi-même. Tu peux devenir ton pire ennemi.

Par contre, si tu regardes attentivement, tu croiseras certainement plusieurs alliés. Ils peuvent être représentés par des étrangers, des associations, ton entourage immédiat ou ton réseau social, peut-être aussi par ta famille et tes amis. Mais le plus fiable d’entre tous, c’est toi-même. Tu peux être ton meilleur allié.

Sache reconnaître tes ennemis et t’entourer d’alliés qui t’aideront à atteindre ton objectif.

 

7ème étape : La Victoire !

Prends une pause, le temps de la savourer et de remercier les gens qui ont participé à ton aventure. Respire l’odeur de la réussite, touche ta fierté, entends les félicitations qui fusent. Goûte ta victoire ; ton objectif est atteint. Rien n’est parfait, mais attend un peu avant d’y penser, l’analyse viendra plus tard. Prends le temps de vivre ce moment unique et éphémère, de valoriser tes efforts et d’honorer le chemin parcouru.

 

8ème étape : L’auto-évaluation

La tête reposée, avec un minimum de recul, je t’invite à te recueillir dans un endroit tranquille pour te poser 3 questions :

  • Quelle note est-ce que je me donne sur 10, sur l’échelle de la satisfaction ?
  • Quels sont les bons coups que contient cette note ? (Par exemple, si tu réponds 8/10, identifie les éléments que représentent ce 8. Si tu réponds 1/10, demandes-toi pour quelle raison tu n’es pas à moins 2.)
  • Et si c’était à refaire, qu’est-ce que je ferais de différent ? (Dans ce cas-ci, la critique est inutile, le but étant d’observer afin d’en retirer des apprentissages)

 

9ème étape : Le retour 

Tout ce voyage n’a de sens que si les apprentissages sont partagés avec tes semblables. Accompagné par la générosité du cœur, tu peux maintenant transmettre tes nouvelles connaissances à ceux qui désirent les entendre. Avoir confiance en soi pour ainsi diffuser ton message, ta couleur, pour illuminer le monde de ta lumière. Il est dit que si on désire maîtriser un sujet, la meilleure façon est de l’enseigner. « Je ne suis pas revenu pour revenir je suis arrivé à ce qui commence. » (Gaston Miron)

 

10ème étape : L’Alchimie

Voilà le temps d’intégrer ce voyage intérieur. Observe ta zone de confort devenir plus grande, plus vaste. Elle contient dorénavant plus d’expérience et de sagesse qui te permettent différentes perspectives. Tu réalises l’ampleur de ton processus d’évolution et tu sens que tu as fait un pas de plus vers la meilleure version de toi-même. Profite de cette sensation de paix et de sérénité qui t’habite, car bientôt, tu entendras un nouvel appel…

Pin It on Pinterest