« Écrire, c’est aussi s’exprimer en silence. » – Oreille attentive

 

LE JOURNAL DE BORD

Peut-être fais-tu parti de ceux qui détestent écrire. Peut-être as-tu quand-même envie d’essayer certaines techniques qui ont changé ma vie ? Libre à toi de te surpasser pour de grands résultats ou de passer au suivant. Mais je ne peux cacher mon enthousiasme face à cet outil extraordinaire de par sa simplicité et son efficacité. Si tu es assidu, honnête et en quête de réponses, écrire est une thérapie en soi.

Dans cet article, je t’invite à faire un voyage intérieur en te proposant quelques pistes d’inspiration pour aller au-delà du journal intime élémentaire. Le journal de bord aux couleurs de la PNL regorge d’exercices qui permettent de mesurer l’évolution d’une personne afin qu’elle découvre les multiples possibilités de cet outil. Il peut même se révéler être une encyclopédie du savoir d’un individu.

DEUX SUGGESTIONS POUR STIMULER LE POTENTIEL DU JOURNAL DE BORD

 

1ère suggestion : Créer un cahier à ton image.

De 2005 à 2016, on peut clairement voir mon développement au niveau artistique! Difficile à montrer en photo, mais le contenu est également plus évolué.

Inutile d’acheter un cahier luxueux et dispendieux ; ils sont trop beaux pour qu’on les exploite vraiment. Personnellement, je préfère un simple cahier à spirale à 2$ et quelques images inspirantes pour coller dessus. Une belle opportunité de faire un peu de bricolage, de te connecter avec ta partie créative pour préparer ton nouveau Journal de bord. Puisque cet outil te suivra toute l’année, il est fondamental que ce cahier t’inspire, qu’il te représente.

2ème suggestion : Inscrire la date et un titre à chaque page.

Même si le journal de bord représente une année en particulier (personnellement, j’indique l’année en question sur la page couverture de mon cahier), il est toujours intéressant de pouvoir faire référence à une date. Je t’invite à prendre l’habitude de noter la date à laquelle tu as décidé de mettre tes idées sur papier.

En plus de donner une ligne directrice à ce que tu écris, un titre de page aide à répertorier rapidement l’information souhaitée en cas de besoin. Tu peux l’inscrire en commençant si tu te sens inspiré dès le début de la rédaction ou bien laisser un espace blanc afin de le combler quand tu auras terminé.

Pin It on Pinterest